AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [JUIN] Ouvrez les bras et scandez en cœur « Hallelujah ! » ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis un(e) :
Je suis un(e) :
avatar

Firmin Ollivier


Messages : 31
Date d'inscription : 29/05/2014

Identité.
Occupation: Membre du personnel
Je suis: Un ninja de la serpillère réfractaire.
Missions accomplies:
0/50  (0/50)

MessageSujet: [JUIN] Ouvrez les bras et scandez en cœur « Hallelujah ! » ;    Jeu 19 Juin - 11:54

Bonjour, je suis le Génie de la lampe. Vous qui avez frotté mon humble prison, je vous accorde dans toute ma bonté : trois souhaits. Mais seulement trois ! Ni repris, ni échangés. Offre soumise à conditions. Veillez-vous fier aux petits caractères sur le couvercle.
Voilà un truc qui envoyait, qui avait du cachet. Le genre d’annonce qui te fait tilter, boom, où est-ce qu’on signe ? Malheureusement, ça ne se passe pas comme ça dans la vraie vie. On ne tombe pas sur des soupières dorées habitant des arabes à la peau bleue à tous les coins de rue de France … Non, on avait beaucoup plus de chance de tomber dans des lacs, plutôt.

Après … quel genre de rire vous aurait offert Firmin si vous lui aviez dit que le génie du lac avait la tête d’une petite fille répondant au doux nom de Gloomy ? Faut arrêter de fumer mon vieux. Sinon, commence à écrire des scénarios … Tu pourrais sans doute percer dans le cinéma indépendant un peu glauque, qui sait.

M’enfin bon. Quand la fiction devient réalité, ça se fend moins la poire.

« Tout s’était passé très vite. », voilà le genre de phrase bateau que l’on placerait dans ce style de situation ! Malheureusement, elle était on ne pouvait plus appropriée. Tout s’était passé très vite. Une réplique passionnée, une révélation insoupçonnée, une petite glissade et oups, dans la flotte !
Heureusement qu’à la naissance, sa Marraine la bonne fée lui avait souhaité une existence waterproof, sinon il aurait trempé le paillasson du pensionnat … Non, en vrai il avait rien compris. Yeux ronds, tête de poisson ; toujours dans son déguisement de Comte von Machin, moustache élégante et habits d’époque, Firmin était apparu il ne savait trop où, il ne savait trop quand, il ne savait trop pourquoi. Trois petits mots tournoyaient simplement dans les méandres de son cerveau : fuck, the, what. Et avec harmonie mesdames et messieurs, un vrai chant d’oiseau !
What the fuck, what the fuck, what the fuck …

Heureusement … Ou malheureusement … - peu importe - son incompréhension trouva vite des réponses en la personne d’une mystérieuse … Gloomy. Il ne l’avait pas vu ni en chair ni en os, ombre volatile cachée dans les fourrés telle une creepy stalkeuse des bacs à sables, mais pourquoi ce serait quelqu’un d’autre ? Elle lui expliqua quelques petits trucs, profitant du rare mutisme français de ces jours où il était trop chamboulé pour pouvoir parler. What the fuck …
En fait, le truc qui l’a fait réagir au quart de tour fut le concept de souhait … Hep hep hep, on se calme poulette ! Quoi ? Quel souhait ? Il n’avait pas fait de … souhait … Non mais attends, y’a erreur sur la personne Gloomy. Le souhait, là, ce n’était pas le sien mais celui du Comte von Bidule. Plutôt se transformer en ornithorynque que devenir chanteuse lyrique, woah ! Tout était faux, du chiqué, une mascarade, un film débile d’adolescents débiles … Mais c’était peine perdue. L’autre, là, elle n’en avait strictement rien à faire. Limite elle était partie se prendre des snacks alors que le jeune homme s’évertuait à s’expliquer, secouant sa fausse moustache telle une pièce à conviction. Non, là Firmin n’était pas d’humeur à rire.

N’importe qui à sa place aurait hurlé au miracle, les larmes aux yeux digne d'un Oscar … Tout dépendait du souhait que l’on avait fait devant le lac, il imaginait. Sans aucun doute que le Comte von Truc, à sa place, aurait embrassé la perspective les bras grand ouverts et enthousiasme. Mais Firmin n’avait rien en commun avec ce vieux bonhomme, le charisme atomique mis à part.
Miracle, miracle ! Bon dieu, non ! Ce n’était pas un miracle mais une malédiction. Une belle pomme empoisonnée qu’on vous fourrait dans la bouche comme à un cochon de lait. Il rêvait, pas vrai ? Hein ? Denys allait le secouer parce que son réveil se serait désactivé et puis … Non. Non … Et avant que son souhait ne soit effectif il allait en plus devoir lui rendre des services ? Et puis quoi encore, elle rêvait toute éveillée la petite dame. Elle se croyait au Pays Imaginaire ou quoi ? La deuxième étoile à gauche et tout droit jusqu’au matin, hein … Ou à droite … Il ne savait jamais. Ça sonnait mieux à gauche, quand même.

Dans tous les cas, il était piégé. Comme un rat. Firmin était cependant têtu et ne comptait pas abandonner pour autant. Jouer le petit chien adorable, remuer la queue alors que ça ne lui était que désavantageux ? Et puis quoi encore. Enfin, depuis qu’il était là, le jeune homme se mit un rire. Un grand rire ponctué de syllabes incongrues dont il avait le secret. Bien. Soit. S’il était obligé de rester, il ferait ça. Mais qu’elle ne compte pas sur lui pour lui masser les pieds, hein. T'attends quoi ? Que je me casse la tête en te faisant un salut militaire ?

Firmin allait ouvrir les festivités et briller tout en cherchant un moyen de s’échapper de cette prison. Il se fit la promesse à lui-même ainsi qu’à son frère qu’il reviendrait, aussi viril qu’au départ. Et sans jamais se perdre dans les machineries d’une bestiasse au nom ridicule. Jamais.

Peut-être n’était-ce là que de belles paroles ? L’important était qu’il y croyait dur comme fer. Sa volonté restait sa force. On n’a rien sans rien, savait-il pertinemment.
Baisser les bras était contre ses principes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[JUIN] Ouvrez les bras et scandez en cœur « Hallelujah ! » ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Armure: le bras
» # Un guitariste sans bras qui joue avec les pieds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ Gloomy Jump. :: |RPG| Gloomy Pensionnat ; :: ▬ Bâtiment principal. :: ▬ Rez-de-chaussée.-