AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 “ Me brûler les ailes au soleil en grimpant parmi mes rêves. " [ terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▬ Invité



MessageSujet: “ Me brûler les ailes au soleil en grimpant parmi mes rêves. " [ terminé !]   Mar 5 Mai - 14:19




    Louanne Sherburne
   
   
   

   
   
   

   
   
   

   

   
   
   

   

   
   

   
personnage

   

   Nom : Sherburne
   Prénom : Louanne, alias Lou.
   Âge : 17 ans.
   Sexe : Féminin.
   Nationalité : Française, origines anglaises et russes.
   Orientation sexuelle : Hétéro.
   Occupation (Elève/Membre du personnel) : élève.
   

   

   
real

   

   Prénom : Cactus-de-la-loue. Non, je plaisante, Irène, mais appelez-moi Chat'.
   Âge : quasi 15.
   Origine du pseudo : Nom de famille trouvé sur GUNoF. Prénom que j'adore :3
   Passions : écriture, musique, dessin, équitation... Les chats. Différentes choses.
   Code du règlement :
   Ton avis sur le forum : *o* J'adore. Le contexte, les graphismes,... Tout ! 8')
   Commentaires en plus ?: « Meow. »
   

   

   
histoire

   
Lou ? Non, Lou, c'est trop banal. Anne aussi. Assemblez la banalité avec elle même et tout cela deviendra original. Louanne, donc, quelques minutes, quelques respirations, quelques battements de cœur. Elle sort d'un corps qui sera son soutien jusqu'à sa mort. Une mère étrange et folle, qui ne croyait pas en l'avenir, mais qui construisait malgré tout celui de sa fille. Maman. Si quelqu'un manque à Louanne, c'est elle, et non le père qu'elle n'a jamais eu. Vivant modestement, toujours à la frontière de la pauvreté, la jeune fille fut parfois contrainte de vivre dans des conditions difficiles : le froid, la faim. Née à Paris, elle s'installa en banlieue jusqu'au jour où elle et sa mère déménagèrent en Russie, lors de ses  douze ans. De là, sa vie sembla devenir un paradis. Elle avait découvert un sport qui faisait son bonheur. Avec une équipe de trois garçons tous aussi solidaires les uns que les autres, elle apprit à grimper, sauter, virevolter dans les aires. De là vint sa passion des blagues. Suspendue à la barrière d'une terrasse de café, un peu d'eau sur la tête d'un passant qui levait la tête, surpris, sans jamais découvrir la jeune fille cachée par le chien assis, quelques mètres plus haut.

Puis vint le lycée. Vint le lycée, et une partie d'un nouvel enfer. « L'intello, la pauvre, la pouilleuse. » Des mots violents qui résonnent encore dans sa tête. « Ne l'approchez pas, elle vous contaminerai. » Elle vous contaminerai ? mais qu'est ce qu'elle avait, la pauvre lycéenne ? Pas assez de chance, oui. Et puis ce jour, où on la gifla, et où à travers ses larmes elle murmura : « Pitié, aimez-moi. »

Tombée de quinze mètres, du haut d'un immeuble, alors qu'elle fuyait ses bourreaux. Le verre qui protégeait le verre faillit la tuer avant même qu'elle arrive dans l'eau. Le choc fut tel qu'elle s'évanouit. Comment peut-on se noyer si vite ? Dans son monde, on affirme qu'elle était morte en touchant le verre.

-Louanne ne serait jamais tomber, murmura la femme, les larmes aux yeux.
- Mais maman, je ne suis pas tombée, on m'a poussé.

Et dans la tête, une voix, une voix horrible.

« Oui, je vais t'aimer, ma chérie. Tout comme il faut. Tu en pleureras même... d'émotion. »


   

   
mental

   
Je suis... Réfractaire
Simple en apparence mais incroyablement féroce. Une bouche qui se crispe quand on contrarie sa personne, des yeux capables de contenir tout la ténacité d'une histoire. Malgré son jeune âge, Louanne détient une confiance en elle assez exceptionnelle, et par conséquent, déteste qu'on la contredise. Elle accepte rarement les ordres d'un inconnu ou de quelqu'un qu'elle n'a pas dans son estime. Têtue comme une mule, elle change rarement d'idée après s'être convaincu que c'était la bonne, et il faut s'attendre à ce qu'elle ne lâche pas l'affaire en premier. Souvent méfiante envers les inconnus, elle cache sa naïveté enfantine derrière un mur de silence, ne parlant que pour dire des choses indispensables.

Contrairement à son habitude. Parce que derrière les sourcils froncés d'un air abrupte se tient le spectre d'une adolescente jadis joyeuse et gamine, dont le caractère a été endurcit par sa mort. Lentement, si on apprend à la connaitre, on découvre une jeune fille agréable, heureuse pour quelques mots ou gestes, adorant faire des mauvais tours. Excitée pour un rire, une espèce de boule d'énergie sillonnant votre espace vital à toute vitesse. Elle est toujours là pour réconforter ses amis, ou pour les sauver d'une deuxième mort, qui sait ...
   

   

   
physique

   
Louanne a toujours été charriée sur son mètre 60. Cinq centimètres de plus, cela aurait été parfait ! Mais non, il fallait que ce soit un chiffre rond. Comme ses joues. Ces joues qui l'énervent tant et qui pourtant font la particularité de son visage. Une petit oursonne. Des cheveux roux parsemés de mèches blondes cendrées qui virent par endroit au blanc, des yeux marrons contrastant avec ses cils épais et noirs. Une tête d'ange, diriez-vous, encore plus adorable quand elle s'énerve.

Mais si la jeune fille a un visage assez enfantin, sa taille n'empêche pas qu'elle ait de jolies formes qui attirent facilement les yeux. Sa mignonneté sur son corps en fin d'adolescence la hausse au qualificatif de "jolie", et quand elle daigne faire un effort, peut-être "belle", qui sait. Fine, elle se déplace de manière rapide et légère, souvent active, on la trouve agile. Portant rarement robe ou jupe, on la voit parfois en salopette ou en jean, sa longue chevelure relevée en queue de cheval.

   

   
Votre plus grande peur...

   
Le noir. Pas de frontières, pas de vue sur l'ennemi. Attaquera-t-il par derrière, le lâche, dans le dos ? Par devant, profitant de cette cécité ? Le noir. Encore le noir. Louanne a la phobie de devenir aveugle, de ne plus voir les formes, de ne plus voir les couleurs. De cette peur s'enclenche une panique lorsqu'on l'enferme dans un endroit sans lumière.

   


   © designed by Hawa Akimitsu.
   



xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un(e) :
Je suis un(e) :
avatar

Elizabeth Sairen


Messages : 132
Date d'inscription : 11/04/2014

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: Réfractaire, ça t'impressionne?
Missions accomplies:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: “ Me brûler les ailes au soleil en grimpant parmi mes rêves. " [ terminé !]   Mer 13 Mai - 17:48

Bienvenue tout de même... Car la fondatrice est actuellement absente... Depuis un bon bout de temps ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


▬ Invité



MessageSujet: Re: “ Me brûler les ailes au soleil en grimpant parmi mes rêves. " [ terminé !]   Jeu 14 Mai - 12:02

Merci beaucoup, je commençais à m'inquiéter :')
J'attends donc patiemment son retour ...
Revenir en haut Aller en bas



▬ Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: “ Me brûler les ailes au soleil en grimpant parmi mes rêves. " [ terminé !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

“ Me brûler les ailes au soleil en grimpant parmi mes rêves. " [ terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ Gloomy Jump. :: Création du personnage ; :: ▬ Présentations.-