AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Leid Ohne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis un(e) :
Je suis un(e) :
avatar

Leid Ohne


Messages : 8
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 23

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: Réfractaire
Missions accomplies:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Leid Ohne   Sam 15 Mar - 3:01


Leid Ohne






















personnage


Nom : Ohne
Prénom : Leid
Âge : 17 ans
Sexe : Masculin
Nationalité : Allemande
Orientation sexuelle : Bonne question...
Occupation : Elève


real


Prénom : Paul
Âge : 20 ans
Origine du pseudo : Leid signifie "douleur". Ohne signifie "sans".
Passions : Le rp, les jeux, et bien trop de choses ^^
Code du règlement : Saturne est passée.
Ton avis sur le forum : Et bien je l'aime beaucoup ^^
Commentaires en plus ?: Canard !


histoire

« Qui aurait cru que je mourrais si jeune, dans cette endroit perdu, en une si belle nuit. Si j'avais eu la chance de pouvoir choisir ma mort, je pense bien que j'aurais choisi quelque chose d'un peu plus héroïque, comme ça j'aurais pu au moins graver mon nom dans l'histoire de la ville... Et puis j'ai mal... Je ne m'y attendais pas à celle-là... Me faire tabasser pour ensuite jeter mon corps presque mort dans cette eau froide... Mince... J'ai mal... Si seulement je pouvais arrêter de souffrir... Plus jamais je ne veux ressentir ça...  »

Pendant ses dix-sept ans de vie, Leid avait toujours vécu dans sa petite ville, sans jamais une fois la quitter. Après tout, pourquoi partir quand celle-ci possédait tout ce que Leid désirait pour le moment. Certes, lorsqu'il terminerait le Lycée il partirait pour la capitale car il lui faudrait faire ses études supérieures et qu'il n'y avait rien pour lui dans sa petite ville. Pourtant, sa vie actuelle le satisfaisait pleinement et l'avenir lui importait peu. Après tout, il était encore suffisamment jeune pour ne pas se soucier du futur.
Leid vivait encore avec sa mère et son père. Fils unique, sa famille n'était ni riche, ni pauvre. Il avait durant toute son enfance pu jouir de l'attention totale de ses parents. Et même si parfois son comportement laissait vraiment à désirer, au vu de ses résultats scolaires, Leid ne s'était jamais fait restreindre et n'avait jamais eu aucune réelle dispute avec ses parents, sauf peut-être la fois où il s'était fait attraper avec une cigarette à la bouche et qu'il avait du expliquer que c'était son choix de fumer. Pour résumer, sa vie était tout à fait normale.
Qui aurait pu croire qu'il finirait ainsi.

La vie de Leid prit un véritable tournant alors qu'il était âgé de dix-sept ans. Cette année aurait du être comme toute les autres. Une simple année à étudier, sortir la nuit avec ses amis, attendre que le temps passe, pour au final recommencer ce cycle encore et encore. Pourtant rien ne se passa comme prévu.
C'était le mois de Novembre. Il faisait beaucoup plus froid que d'habitude et les rues de sa ville étaient vide. Si de la fumée ne sortait pas des cheminées, même Leid, qui habitait ici, aurait pu croire qu'il traversait une ville fantôme. Pourtant il était là, à marcher dans la rue avec ce froid à vous geler les os...
Leid ouvrit son téléphone pour regarder l'heure. Vingt-trois heure douze. Il n'était pas pressé. Il était même largement en avance que ce qui était normalement prévu. Mais il faudrait vraiment qu'il reparle de ces horaires stupides. Quelle idée de lui donner rendez-vous à minuit sur la grande place ? Ce n'était pas suffisant de se voir la journée ? Il fallait en plus qu'ils se voient dans ce froid polaire ?  Mais peu importait.... Pour le moment, il lui fallait encore marcher...

Leid soupira... D'où il était, il pouvait voir entièrement la grande place. Mais personne n'était là... Pas un chat. Mais où donc était passé Hans ? Certes, il était son ami mais il y avait des limites quand même... Et faire venir Leid et ne pas être là était presque insultant... Aucun doute là dessus, Hans aurait le droit à une petite leçon...
Leid sentit alors son téléphone vibrer... Il s'empressa alors de regarder et vit un nouveau message de Hans... Que voulait-il encore ?

Il était maintenant minuit trente et Leid n'était pas encore arrivé au lac... Mais quelle idée de changer subitement de lieu de rendez-vous ? Et pourquoi était-il en train d'y aller ? C'était honteux de la part de Hans et en plus de cela, Leid avait un mauvais pressentiment... Tout le poussait à rentrer chez lui mais Leid ne pouvait s'y résoudre. Après tout, pour que Hans le fasse venir si loin à cette heure-ci, il devait forcément y avoir une bonne raison...

Minuit quarante-cinq... Leid était là et pourtant il ne voyait toujours personne. Ce n'était pas dans l'habitude de Hans de faire ce genre de blague... Peut-être était-il en retard... Ou peut-être lui était-il arrivé quelque chose...
Leid frissonna... Un courant d'air froid lui donna la chair de poule... Il regarda autour de lui, cherchant du regard son ami, sans pour autant le voir... Il commençait vraiment à se faire tard... Puis un voile noir se posa sur les yeux de Leid...

Quand il reprit conscience, Leid était étendu sur le sol... Il entendait des voix mais ne les reconnaissait pas et n'arrivait pas à saisir leur sens... Il tenta alors de se relever et ressentit subitement une violente douleur sur le haut de son crâne qui le recloua au sol... Venait-il de se faire frapper ? Il n'en savait rien mais il avait mal... Vraiment très mal...
Inconsciemment, son corps se mit en position fœtale...
Il entendit alors ce qui lui sembla être des rires puis eut de nouveau mal... Pourquoi ces gens étaient là ? Pourquoi le frappaient-ils ? Et surtout, où était Hans ? C'était lui qui l'avait fait venir ici...

Leid se fit alors relever de force... Il n'osait pas ouvrir les yeux... Il avait peur, il avait mal... Il ne voulait qu'une chose, que tout cela s'arrête...
Et son vœu fut exaucé. Il se sentit poussé et tombé en arrière... Mais sa chute ne fut pas aussi rapide qu'il l'aurait pensé... Sa chute dura quelque secondes de plus qu'elle aurait normalement dû... Et ce n'est pas sur le sol que Leid atterrit mais sur une surface qui était froide et dans laquelle il s'enfonçait... C'était clair, il venait de tomber dans l'eau...
Il ne voulait se résoudre à ouvrir les yeux... Son corps refusait de bouger de peur de souffrir de nouveau...

Lorsque il avait dix-sept ans, la vie de Leid changea radicalement. Lorsqu'il avait dix-sept ans, Leid mourut d'une noyade...



mental

Moi, je suis plutôt... Réfractaire.
« Comment ? Vous voulez que je vous parle de Leid ? Mais que voulez-vous que je vous dise ? Je dois essayer de le décrire en un mot ? Ah ! Dans ce cas, c'est très simple. Leid est un Génie, en plus d'être un ignoble égoïste et un vantard pas possible... Mince, pardon, j'avais oublié que je ne devais utiliser qu'un seul mot... Quoi ? Vous voulez que je continue ? Et bien je ne vois aucun problème. Si vous voulez, je peux même en profiter pour développer un peu plus ce que j'ai dit précédemment. Après tout, il ne me fera jamais rien, ce n'est qu'un pauvre type qui a peur de se faire frapper car il n'aime pas souffrir. Vous auriez du voir cette fois où il était replié sur lui-même en train de nous... Bref ! Je m'égare. Laissez moi simplement recommencer depuis le début et oublions tout ce que j'ai pu dire jusqu'à maintenant.
Pour revenir à mon premier point, Leid est bel et bien un Génie. Dès qu'il entend ou qu'il lit quelque chose, il le retient et est capable de s'en resservir dans la vie de tous les jours, comme si c'était naturel pour lui. Je me rappelle de cette fois où il avait commencé à parler agriculture avec un homme et qu'il lui avait calculé de tête le meilleur moyen d'augmenter sa production et ses revenus alors que ce-dit homme lui avait juste demandé où se trouvait le magasin de jardinage le plus proche pour pouvoir passer commander des graines de je-ne-sais-plus-quoi...
Mais voilà pourquoi il est détestable ! Il n'arrête pas de mettre en avant ses connaissances ! Je le hais rien que pour ça ! Non mais je vous jure ! Impossible d'aligner deux phrases sans qu'il commence à nous étaler sa science infuse avec son sourire hautain ! Mais surtout, qu'est-ce que je suis jaloux ! Moi aussi j'aimerais être intelligent comme lui... Comment ? Vous voulez que j'arrête de parler de moi ? Bien bien, d'accord. Mais je vous promets que vous préféreriez que je continue à vous parler de moi plutôt que de l'écouter... M'enfin, où en étais-je ?
Ah oui ! Je n'ai jamais vu de personne plus égoïste que lui. Alors certes, je n'ai pas rencontré beaucoup de monde dans ma vie mais lui, il ne pense qu'à lui. Et radin en plus ! Jamais, je dis bien jamais, alors que ça fait sept ans que je le côtoie, je ne suis arrivé à lui emprunter ne serait-ce que la moindre pièce. Je vous jure. Il est presque capable de vous dire quel montant exact il y a dans votre portefeuille juste en le secouant. Mais le pire dans tout ça, et bien c'est que lui, il vous emprunte tout le temps de l'argent sans jamais vous rembourser ! Je ne sais même plus combien il me doit à force... Heureusement qu'il est déteste souffrir et que la moindre idée de ressentir la douleur l'effraie  énormément car sinon il serait un monstre...
En plus, il veut toujours avoir le dernier mot... Alors parfois, et bien, on le frappe parce que on le supporte plus. Et de peur d'avoir mal, il arrête de suite... C'est bien sa seul faiblesse. Car oui, même si cela m'énerve de l'admettre, Leid est plutôt pas mal... Et lui aussi le sait ! Et il en profite autant qu'il peut ! Que cela reste entre nous, mais une fois il a même charmé une fille rien que pour se servir d'elle ensuite ! Un vieux manipulateur, voilà ce qu'il est ! C'est le genre de personne qu'on déteste. Vous voulez savoir pourquoi je traîne avec lui si je le hais tant que ça ? Vous voyez, je profite un peu de lui pour draguer... Mais là n'est pas le sujet !!! On ne parle pas de moi mais de Leid !!!
Du coup, que voulez-vous savoir ensuite ? Bon d'accord, aucun problème, laissez moi vous énumérer toutes ses qualités et tout ses défauts. Commençons par ses qualités voulez-vous ? Comme ça après je relâcherais toute ma colère en vous balançant tout les défauts... He he he, j'en suis déjà impatient...
Sa plus grande qualité et que, sans aucun doute, Leid est très courtois, poli possède une pointe d'élégance que je serais incapable de vous dire d'où elle provient... Mais seulement quand vous ne le connaissez pas... Ne faites pas la même erreur que j'ai fais avec les autres en devenant son ami. Ensuite, sans aucun doute, le fait qu'il possède de grande connaissances le fera aller loin dans la vie. De plus, Leid est vraiment un bon parleur. Il est capable de faire changer d'avis même le plus têtu des hommes. Du moins je pense. Et c'est tout ! Vous vous attendiez à autre chose ? Et bien il n'y a rien d'autres à dire ! De ce fait, laissez-moi maintenant vous énumérer une petite partie de la liste de ses défauts... Il est égoïste ! Manipulateur ! Il se conduit comme un gamin ! Les rares fois où il a tort, il refuse d'écouter la vérité et de nous donner raison ! Il est aussi fainéant, paresseux, lent et tous les synonymes possibles ! C'est un vrai mollusque. S'il pouvait rester coucher toute la journée, je suis sûr qu'il le ferait. Et aussi il rend tout le temps service ! Comment ça ce n'est pas un défaut ? Avec lui s'en ai un car il vous rappellera tout le temps ce service qu'il vous a rendu et tentera d'user encore et encore de vous jusqu'à qu'il juge que vous ne lui devez plus rien... C'est un monstre dans le corps d'un humain ! Et en plus il fume !
Fyuh !Il n'y a pas à dire, ça fait du bien de se lâcher de temps en temps...
Ce qu'il aime et ce qu'il déteste maintenant ? Vous savez, je commence vraiment à en avoir marre de parler de lui alors je vais faire ça vraiment très vite et vous laissez. D'accord ? Bien. Alors ce qu'il aime... Si je me rappelle bien, Leid Adore les endroits sombres. Il aime dormir, regarder la lune, rester couché, apprendre et, toujours entre nous, il adore fumer. Il ne se passe pas un jour sans qu'il ne s'allume au moins cinq cigarettes. Maintenant que j'y pense, c'est peut-être pour ça qu'il nous soutire autant d'argent. Sérieusement, vu le prix de ces horreurs... Je vous passe la plupart des choses, j'ai vraiment très envie de finir et de rentrer chez moi. Alors je fais vite.
Du coup, il ne nous reste plus que ce qu'il déteste maintenant... Premièrement, la douleur. Il déteste souffrir à tel point qu'il pourrait presque vous supplier à genoux pour que vous ne le frappiez pas. Non, attendez, en fait il s'est déjà mis à genoux devant moi pour que j'arrête de le frapper... Oui, il n'a aucune dignité. Mais bref. Une chose que je trouve bête, Leid déteste les choses trop sucré. Alors le voir manger des aliments comme un gâteau ou des sucreries, c'est totalement impossible. A moins qu'il ne vous aime vraiment auquel cas vous pouvez espérer qu'il fasse un effort pour vous. Et une dernière chose car j'en ai vraiment marre de parler de lui, il déteste la chaleur. Sortir sous le soleil, transpirer, bronzer et tout ce qui va avec. Le seul moyen que vous puissiez le voir sortir un jour à la plage est que ça soit de nuit... Aucun intérêt hein ?
Bon, je pense vous avoir presque tout dit... Si vous voulez en savoir plus, allez lui demander directement, sinon je pense bien que je vais faire un Overdose de Leid et que je vais devoir aller me suicider. Du coup, si vous permettez, je m'en vais ! »

Témoignage anonyme d'un camarade de Leid Ohne.


physique

« De temps en temps, j'aime me regarder dans un miroir pendant plusieurs minutes. J'aime voir comment, petit à petit, l'âge affecte mon corps... Ne me regardez pas de la sorte, je ne fais pas ça dans le but de m'admirer, de me flatter ou quoi que ce soit. Non, j'aime juste me voir vieillir. Ce n'est en rien comparable aux idées stupides auxquelles vous étiez en train de penser. Je prends plutôt cela comme une étude du corps, et dans le cas présent je suis le sujet de cette étude. Je suis purement objectif et en aucun cas je ne me surestime ou je ne me mens... Laissez-moi me décrire, vous comprendrez certainement mieux ainsi...
Je commence toujours par regardez ma tête, mes cheveux, mon visage... Mes cheveux, par exemple, ont plutôt bien poussé depuis la dernière fois que je me suis étudier devant un miroir. Heureusement, leur taille est encore tout à fait correcte. Derrière, ceux-ci me tombent sur la nuque alors que devant, ils me couvrent tout juste les yeux, mais pas suffisamment pour me couvrir mon champ de vision. Je dois rajouter aussi, bien que cela me semble inutile car vous pouvez très bien le voir, mais je suis blond. D'ailleurs, je dois avouer que j'en prends vraiment soin car lorsque parfois, ou plutôt devrais-je dire rarement, je sors sous les rayons du soleil, mes cheveux brillent et semblent encore plus blond que normalement. Impressionnant n'est-ce pas ? Mais permettez-moi de continuer, il me reste encore beaucoup à décrire.
Mes yeux peuvent en surprendre plus d'un. Il faut dire que des yeux rouges, et bien c'est plutôt rare. Souvent on me demande si je porte des lentilles de contact. Et bien non. Ma vue est excellente et mes yeux sont rouge naturellement. Alors certes, à cause de cette couleur, il arrive que parfois, certaine personne soit effrayé. Si on y rajoute en plus mon regard qui n'est pas forcément accueillant, alors oui, il serait presque normal que je sois considéré comme effrayant, mais croyez moi quand je dis que je suis non-violent et que je suis aussi adorable qu'un chaton. Alors n'ayez crainte.
Pour continuer, laisser moi vous parler du reste de mon visage. Les traits de mon visage sont assez fins et ma peau est assez pâle. De manière purement objective, je me considère comme étant au dessus de la moyenne. Il n'y a aucune imperfection sur ma peau. D'ailleurs, je tiens à le préciser de suite mais je n'ai ni tatouages, ni cicatrices, même si cela m'étonne vu le nombre de fois où je me suis fait frap... Bref ! Ma peau est parfaite.
Un autre détail qui pourrait attirer l'attention des gens est le fait que je porte un cadenas dans l'oreille. Alors je vous coupe de suite avant que vous ne me posiez des questions stupides. Non ! Cela n'a aucune signification ! Non ! Ce n'est pas de la maltraitance ! Je fait juste cela car j'aime ça et je trouve que ça me donne un petit style... Mais cessez de me regarder comme cela voyons ! C'est la deuxième fois que je commence déjà à en avoir marre. Chacun ses choix et moi j'ai fait celui de me faire percer l'oreille droite et d'y porter un cadenas.
Mais passons.
Je suis plutôt grand. La dernière fois que je me suis mesuré, c'était il y a environ sept mois et je faisais un mètre quatre-vingt trois et je pense bien avoir gagné deux ou trois centimètres depuis la dernière fois. Je tiens aussi à rajouter que je ne suis nullement gros. Mais je suis très loin d'être musclé. De toute manière, à quoi peuvent bien servir les muscles quand on possède un cerveau génial ?
J'aime porter de vêtements larges.  Les vêtements trop serrés ne me mettent pas trop à l'aise. Alors, par habitude, j'aime porter des vêtements qui font au moins deux tailles de plus que la mienne. Certes, cela donne l'impression que je nage dans mes T-shirt ou dans mes pulls, mais rien ne peut égaler cette sensation de liberté que cela donne.
Je pense vous avoir dit la plupart des choses. Que voulez-vous savoir de plus ? Que mes mains sont dignes de mains de femmes ? Que mes doigts sont longs et que mes ongles sont impeccables et parfaitement coupés ? Ou que je préfère porter des vêtements de couleurs claires ?
De toute manière, j'ai autre chose à faire que vous parler de moi alors que vous n'avez qu'à me regarder. Vous n'en avez peut-être pas fini avec moi, mais moi j'en ai fini avec vous. Sur ce, je vous quitte... »

Entretien avec Leid Ohne.


plus grande peur

Personne de psychologiquement normal n'aime souffrir. Nous fuyons tous ce sentiment de douleur car nous en avons peur... Mais chez certaine personne, cette peur est beaucoup plus importante. Leid est algophobe. L'idée même de souffrir le terrifie. A ses yeux, une simple écorchure sur sa main peut lui paraître bien plus grave et le faire paniquer et, dans le pire des cas, le faire s'évanouir. Il n'est pas rare non plus qu'il soit entièrement tétaniser et qu'il n'arrive plus à bouger ou, à contrario, que son corps décide de fuir alors que son esprit tente de le raisonner et de le faire rester. Il lui arrive aussi de se mettre en boule, tel un enfant, attendant que la tempête passe et que se termine les dégâts...



© designed by Hawa Akimitsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un(e) :
Je suis un(e) :
avatar

Matthew Ambers


Messages : 80
Date d'inscription : 14/03/2014

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: Indifférent
Missions accomplies:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Leid Ohne   Sam 15 Mar - 8:08

Bienvenuuuuuuue ! o/ (même si t'es arrivé avant moi sur le forum, mais c'est pas grave *sors*)
Je dois avouer que j'aime beaucoup ton personnage, le coté hyper vantard et tout brisé par la peur de se faire frapper, j'ai bien envie de voir ça au plus vite en RP. (Bon, par contre, il va pas être topain avec Matthew ça c'est clair :bounce:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_@/" Fondatrice.
_@/
avatar

Saturne M. Lodya


Messages : 168
Date d'inscription : 26/02/2014
Age : 21
Localisation : IdF. .w.

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: Indifférente.
Missions accomplies:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Leid Ohne   Sam 15 Mar - 10:02

Je m'attendais trop pas à un personnage comme ça mais il est vachement cool. =3
Tu es donc validé, tu peux aller recenser ton avatar et faire ton journal. Bon jeu ! ♥

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


#339999 ; « Si Ali Baba a quarante voleurs, Shérazade, mille histoires de coeur. ♥️ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



▬ Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Leid Ohne   

Revenir en haut Aller en bas
 

Leid Ohne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Troop Erdu] Egomania - Insel ohne Hoffnung [FB 1623]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ Gloomy Jump. :: Création du personnage ; :: ▬ Présentations. :: + Présentations validées.-