AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Yasuhiro Yûe - La bonté, une qualité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis un(e) :
Je suis un(e) :
avatar

Yasuhiro Yûe


Messages : 46
Date d'inscription : 25/03/2014

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: craintif.
Missions accomplies:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Yasuhiro Yûe - La bonté, une qualité?   Mar 25 Mar - 18:23


Yasuhiro Yûe






















personnage


Nom : Yûe.
Prénom : Yasuhiro.
Âge : Quatorze ans.
Sexe : Masculin.
Nationalité : Japonaise.
Orientation sexuelle : Vous osez le demander à un gosse?
Occupation (Elève/Membre du personnel) : Élève.


real


Prénom : Secret. (Oui mon prénom c'est Secret. *vanne pourrie*)
Âge : Bientôt quinze ans. (Ou pas.)
Origine du pseudo : Je sais vraiment plus. o.o
Passions : Meurporgs, graph', codage, animes & mangas, pingouins, etc.
Code du règlement : Sat' est passée !
Ton avis sur le forum : Le contexte...*bave*
Commentaires en plus ?: Aucune. Ah si, pour lire l'histoire, veuillez écouter la comptine. C'est moins expressif sinon. 8D


histoire




« maigo no maigo no koneko-chan anata no o-uchi wa doko desu ka »
Lost little, lost little kitty-kitty Where is your home, where could it be?


Il souriait. Je l'aime. Je l'aime tellement. Je l'aime énormément...Cette comptine.
Il l'entendait. Vous demandez de quoi ça parle ? Et bien...

Il s'assied en face d'un lac et commença à chanter. Cette comptine est une histoire vraiment triste en réalité d'un pauvre chaton qui pleurait. Perdu dans un monde qui n'était pas le sien. Étrangement, un seul chien policier voulut l'aider. Mais personne alors ne savait. D'où ce petit chaton encore venait. C'est pourquoi, il ne pouvait que pleurer. Parce qu'il n'avait personne sur qui compter. Car le petit chaton avait tout perdu. Et ceci il l'avait toujours su...Depuis qu'il était né.
Il se souvenait. Oji-san l'a toujours dit, que cette histoire me ressemblait. C'est pourquoi il ne voulait jamais qu'Oba-chan me la chante ! Pourtant...La voix d'Oba-chan me laissait toujours me calmer parce qu'elle me prenait toujours dans ses bras en la chantant.

Il riait. Je ne pense pas que je ressemble au chaton de cette histoire. Parce que je suis un homme fort. Mais ça...Personne ne veut le croire. Car la solitude pour eux est signe de faiblesse.
Il s'énervait. Pourtant c'est PAS DU TOUT le cas. Ces gens là qui le pensent sont juste des idiots ! Parce que la solitude, elle, rend encore et encore plus fort. Et ça t'apprends que tu ne peux compter sur personne d'autre que toi-même et alors tu sais...Que...Pleurer ne servirait à rien.

Et il le faisait. C'est vrai...Moi-même l'avait toujours fait. Peut-être car je me mentais à moi-même en disant que j'étais fort ? Mais ça, c'était il y a longtemps hein...Vraiment longtemps.
Il pleurait. Il pleurait tellement. Quand maman m'avait abandonné, à ce moment.

« maigo no maigo no koneko-chan kono kono o-uchi wa doko desu ka  »
Lost little, lost little kitty-kitty This home of yours, where could it be?


Ta mère est partie travailler. C'est ce qu'on m'avait dit. Et jusqu'à maintenant, je me force de le croire. A dix ans, je me retrouvais déjà chez mes grands-parents. Je ne les déteste vraiment pas, vous savez. J'aime énormément Oba-chan et puis...Oji-san est quelqu'un de gentil aussi. Ils m'ont offert ce qu'on appelle « l'amour » et j'en suis heureux. Même si avant, j'ai toujours pensé qu'heureux était un gros mot. Maman m'ayant toujours dit que c'était quelque chose de vraiment précieux. Je le pense toujours...Mais je crois aussi qu'être heureux tout le temps n'est pas si vilain que ça.  

Pour être sincère, ma vie n'a pas énormément changé depuis le « départ » de ma mère. Même si j'avais toujours vécu avec elle.
Ce n'est pas que je ne l'aimais pas vraiment...Mais maman travaillait beaucoup beaucoup. Alors ce n'est pas comme si, j'avais beaucoup de souvenirs avec elle. J'étais jeune aussi ! Même si ça fait seulement quatre ans. La seule chose que je sais, c'est qu'elle a fait beaucoup d'efforts pour m'élever. C'est pourquoi cette raison que je lui suis reconnaissant. Réellement...

Et il recommençait. Ils sont cons, les grands pour mentir aux petits. Cruels et sans cœurs et tellement égoïstes. Parce que je le savais depuis le début, depuis le tout début même que ma mère était allée au paradis.
Et il re-pleurait. Parce que je savais tout que je suis en colère et que je suis triste ! Parce que je veux sourire mais que je ne le pourrais jamais. Parce que je suis un gamin que mon cœur me fait mal...Parce que j'ai ce sentiment que je n'ai nulle part où aller.
Ensuite, il se ré-énerver, comme le gamin qu'il était. Je ne ressemble pas du tout à ce chaton de comptine ! Je suis un homme fort comme l'a dit Oji-san. Un homme qui ne doit jamais pleurer.

Ainsi, pour se calmer, il rechantait. Et comme un idiot, la tristesse s'empeigna qu'il ne put simplement souhaiter...Tout ceci à cause de sa bonté.

Ça serait bien, s'il pouvait être heureux...Ce chaton et ne plus pleurer.


Parce qu'il était un pur idiot que sa vie allait changeait.



mental

Moi, je suis plutôt...Craintif.

...M-Me décrire ? Je ne pense pas être quelqu'un de spécial pour attirer l'attention...Ce n'est pas comme si je le voulais non plus. Il sourit. Je préfère rester discret ! Après tout je m'appelle Yasuhiro. (Yasuhiro veut dire calme en japonais.)Il riait.Oba-chan dit que je suis quelqu'un de gentil mais Oji-san n'aime pas trop ce caractère. Il pense que ça me rend faible et je ne peux pas vraiment le contredire. Il réfléchissait. Pourquoi la bonté ne serait-elle pas une qualité ? Je me le demande vraiment. Mais j'imagine que c'est la chose qui a réellement changé ma vie. C'est à cause d'elle, si je suis ici en ce moment ! Et puis, depuis quand les lacs avalent les gens aussi ? N'importe quoi ! Même si...C'est un peu excitant. Comme dans les contes...Ça me fait un peu peur...D'être loin de grand-père et grand-mère. J'ai que quatorze ans, je pense que c'est normal, d'une « certaine façon ». Je ne peux pas dire que je ne suis pas un « enfant » dans ce cas-là. Je boude quand je suis vexé, je m'énerve si quelque chose ne me plaît pas et je ris lorsque je suis heureux. Par contre, pleurer ? Ça jamais ! Oji-san m'a toujours dit de tenir à mon honneur, et un homme ne doit jamais pleurer...Enfin, je dis ça mais je le fais toujours. Seulement quand je suis seul, heureusement.

Mais étrangement, je n'aime pas qu'on me traite comme un « enfant ». Je veux me sentir grand ! Mais je ne veux pas aussi être grand...Je suis vraiment indécis. Je ne sais pas ce que je veux faire plus tard et l'avenir me fait peur. Parfois, je ne veux pas réfléchir mais je me perds souvent dans mes pensées. Ce n'est pas non plus comme si je parlais beaucoup aux gens...Par contre à moi-même c'est autre chose. Il fermait les yeux. Pourtant plus j'y pense, plus j'ai peur de ce que ce monde va m'offrir. Je ne veux pas être seul. Je ne veux pas faire des choses que je n'aime pas. Je ne veux pas obéir à des ordres d'une personne que je ne connais pas. Démo (Mais)...

Il soupirait. Gloomy-san me fait peur. Même si je ne veux pas, je ne peux pas. C'est comme une maman stricte en réalité. Parce que tu dois lui obéir ! Parce que tu ne veux pas être puni. Parce que j'ai soudainement mal au crâne...Je devrais arrêter de penser.


physique

...Hein ?
Il écarquilla les yeux et agita les mains devant lui.
OJIIII-SAAAN. J'ai quatorze ans. Q-u-a-t-o-r-z-e. Pas huit ans...Bon sang. Je sais que je suis petit pas la peine de me le rappeler ! Baaaka baba ! Il gonfla les joues en croisant les bras. Maigre ? Je pense pas que je le suis vraiment...C'est pas comme si je mangeais beaucoup aussi mais j'ai le poids parfait pour ma taille. C'est sensei qui l'a dit. Alors arrête de te moquer ou j'appelle Oba-chan !

Il tape des pieds et alla jouer près du lac de chez lui.
Je ne comprends vraiment pas Oji-san...C'est vraiment aussi con que ça d'être petit ? Même si ça me dérange aussi...Un peu. Mais juste un peu vraiment ! Grand-mère a dit que je grandirais sûrement un jour d'un coup brusque. C'est un peu flippant mais ça me va. Je ne vais pas non plus attention à mon poids aussi. C'est pas comme si j'étais une fille...Même si j'ai les cheveux longs.

Il se courba au bord du lac pour regarder son reflet.
Quand j'y pense, ils ont bien poussé depuis. C'est bien que je les attache. Ils seraient encombrants sinon. Ah mais détrompez-vous hein ! Je ne les laisse pas pour ressembler à une fille ou autre ! Mais Oba-chan aime bien les coiffer alors elle me dit de ne pas les couper. Même si à cause de ça, je suis un peu différent. Pourtant, je n'ai rien de bien particulier. Ils sont bruns, comme tous les japonais...Presque.  Comme mes yeux d'ailleurs. Même si eux sont un peu plus clairs.

Il se redressa en s'asseyant aussitôt après.
J'ai le physique d'un japonais typique ! De l'air Edo...Surtout. Oji-san et Oba-chan sont de vrais conservateurs après tout. Et puis, j'aime bien les kimonos moi aussi. Vieux jeu ? Est-ce qu'on peut vraiment le dire à mon âge ? Ma...C'est pas le problème après tout.

Il se roula par terre.
Parce qu'en fin de compte, mon apparence n'est pas vraiment différente des japonais authentiques.


plus grande peur

...C'est juste mon imagination...Mon imagination.

Il se mit en boule, ferma les yeux alors que les larmes montaient. Une bougie positionnée au centre éclairait la pièce. Des portes étaient là, à chaque mur. Il le savait. Aucune n'allait s'ouvrir. C'était comme toujours. Ce même cauchemar. Je n'aurais peut-être pas dû manger de chocolat avant de dormir... Alors que cette pensée enfantine résonnait encore dans son esprit, un tic tac familier commençait à se faire entendre. Une horloge apparue en face de lui. Et malgré le bruit...Rien ne bougeait. Le temps s'est arrêté. Il serrait encore plus ses genoux de ses mains et même sans le vouloir, il levait la tête. Les murs bougeaient, semblaient se moquer de lui. Et il entendait au loin, les cris des enfants jouer dehors.

Je suis...Désolé...
Il le murmurait inconsciemment. Il le détestait ce moment. Quand on l'enfermait à cause d'une bêtise. Tout le monde en fait...Pourtant. Il avait beau s'excuser à ces moments-là, on le punissait tout de même. Il le détestait. Cette scène lui faisait peur. Il criait, frappait le sol.

C'est alors que tout disparu.
Le noir semblait tout engloutir. Les voix se turent. Une simple lumière apparut au loin.

C'est fini.



© designed by Hawa Akimitsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_@/" Fondatrice.
_@/
avatar

Saturne M. Lodya


Messages : 168
Date d'inscription : 26/02/2014
Age : 21
Localisation : IdF. .w.

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: Indifférente.
Missions accomplies:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Yasuhiro Yûe - La bonté, une qualité?   Mar 25 Mar - 20:03

Ooooh, vi, un nouveau ! :cac19:
Bienvenue à toi ! Je te valide le code. Bon courage pour la suite de ta fiche ! :3 Si tu as la moindre question, n'hésite pas. /o/

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


#339999 ; « Si Ali Baba a quarante voleurs, Shérazade, mille histoires de coeur. ♥️ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un(e) :
Je suis un(e) :
avatar

Matthew Ambers


Messages : 80
Date d'inscription : 14/03/2014

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: Indifférent
Missions accomplies:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Yasuhiro Yûe - La bonté, une qualité?   Mar 25 Mar - 21:53

Tu sais quoi toi...vient tranquillement dans ma chambre, jvai te....Nan je rigole 8D Bref, bienvenue e...e *fixe avec insistance*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un(e) :
Je suis un(e) :
avatar

Askell Emil Jónsson


Messages : 37
Date d'inscription : 15/03/2014

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: Fou
Missions accomplies:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: Yasuhiro Yûe - La bonté, une qualité?   Mer 26 Mar - 10:01

Bienvenue mon petit  :ca1: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un(e) :
Je suis un(e) :
avatar

Yasuhiro Yûe


Messages : 46
Date d'inscription : 25/03/2014

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: craintif.
Missions accomplies:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Yasuhiro Yûe - La bonté, une qualité?   Mer 26 Mar - 14:25

Helloooo.
Et merci pour l'accueil. 8D



Matthew *tousse* > Si t'es gentil...Je viendrais, 8D *fixe avec insistance aussi*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un(e) :
Je suis un(e) :
avatar

Yasuhiro Yûe


Messages : 46
Date d'inscription : 25/03/2014

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: craintif.
Missions accomplies:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Yasuhiro Yûe - La bonté, une qualité?   Mar 1 Avr - 17:28

Yosh.
Juste un double post pour prévenir que j'ai fini ma fiche. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_@/" Fondatrice.
_@/
avatar

Saturne M. Lodya


Messages : 168
Date d'inscription : 26/02/2014
Age : 21
Localisation : IdF. .w.

Identité.
Occupation: Elève
Je suis: Indifférente.
Missions accomplies:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Yasuhiro Yûe - La bonté, une qualité?   Mar 1 Avr - 17:50

Félicitations, ta fiche est validée ! *confetis*
Tu peux dès à présent : recenser ton avatar, faire une demande de chambre, faire ton journal intime et RP ! /o/
Amuse toi bien. ♥

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


#339999 ; « Si Ali Baba a quarante voleurs, Shérazade, mille histoires de coeur. ♥️ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



▬ Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Yasuhiro Yûe - La bonté, une qualité?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yasuhiro Yûe - La bonté, une qualité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La qualité du français
» Marché DETROIT! Défenseur et Attaquant défensif de qualité disponibles!
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» Comment étoffer ses RP pour faire un texte de qualité ?
» Dans l'amitié je préfère "qualité" que "quantité". (lana & aleks)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ Gloomy Jump. :: Création du personnage ; :: ▬ Présentations. :: + Présentations validées.-